COMTÉ DE LEEDS-GRENVILLE – STEVE CLARK L’EMPORTE SANS GRANDE SURPRISE

Steve Clark (droite) en compagnie de Tim Hudak (gauche) Source: Lars Hagberg's blog

Située dans l’est ontarien, la circonscription de Leeds-Grenville est divisée en plusieurs communautés. On y retrouve la communauté d’Athens, d’Augusta, d’Edwardsburgh-Cardinal, d’Elizabethtown-Kitley, de Front of Younge, de Leeds and the Thousand Islands et de Rideau Lakes. Sa ville principale est Brockville. L’agriculture et le tourisme sont les principaux moteurs économiques de ce comté longeant le fleuve Saint-Laurent.

Sur les 96 606 habitants de Leeds-Grenville, plus de 85% d’entre eux ont plus de 15 ans. Parmi ceux-ci, environ 60% sont sur le marché du travail. Le revenu familial annuel moyen, en 2006, atteint 65 788$ comparativement à 66 600$ pour l’ensemble de l’Ontario la même année.

Une carte détaillée du comté. Source: Ottawa Sun

Les candidats à surveiller

Parti progressiste-conservateur de l’Ontario

Steve Clark Source: Facebook

Ancien maire de la municipalité de Brockville de 1982 à 1991, Steve Clark est député conservateur dans Leeds-Grenville. Élu pour la première fois en 2010 lors d’une élection partielle dans le comté, Clark l’emporte avec plus de 66% de majorité. Le 6 octobre dernier, il entame son second mandat à l’Assemblée législative de l’Ontario en remportant 63,58% des votes.

Sa popularité dans la circonscription lui assure un appui considérable dans ces campagnes électorales. Ayant travaillé dans les médias locaux pendant plus de quatorze ans, il acquiert une certaine crédibilité dans la communauté.

Sa plate-forme électorale est surtout axée sur la santé et l’éducation. Une de ses principales luttes est celle de la fermeture des départements de chirurgie dans les hôpitaux de région. Clark souhaite empêcher ces services de disparaître dans la communauté. Côté scolaire, le député de Leeds-Grenville appuie particulièrement le campus de l’Université Guelph à Kemptville.

Parti libéral de l’Ontario

Ray Heffernan lors d'un événement agricole. Source: Facebook

Candidat libéral dans Leeds-Grenville, Ray Heffernan en ait à sa première expérience en politique. Le 6 octobre dernier, il récolte 17,42% des votes le classant ainsi deuxième derrière Steve Clark.

Succédant à Stephen Mazurek, Heffernan décide de se lancer en politique après un grave accident de moto survenu en 2007. Il comprend alors l’importance d’un système de santé adéquat et accessible à tous.

Dans le passé, le candidat recru a participé activement à l’aide canadienne pour Tchernobyl en créant le premier accord d’adoption d’un enfant biélorusse au Canada. Ila aussi travaillé pendant plus de quinze pour la compagnie Proctor & Gamble Inc dans le département des ressources humaines.

Ray Heffernan souhaite mettre le comté de Leeds-Grenville en premier plan à Queen’s Park.

Nouveau parti démocratique de l’Ontario

David Lundy Source: Facebook

David Lundy se présente sous la bannière des néo-démocrates pour une première année dans la circonscription de Leeds-Grenville. Il arrive troisième au scrutin avec 15,23% des votes le 6 octobre dernier.

Propriétaire de plusieurs petites entreprises, Lundy a aussi travaillé en foresterie pour Hydro Ontario. Il aimerait créer de nouveaux emplois avec un meilleur taux horaire pour ses citoyens. De plus, il espère relancer l’économie agricole qui est en déclin constant depuis quelques années.

Certains enjeux...

Un des enjeux serait évidemment celui de la communauté francophone. Puisque celle-ci est minoritaire, Leeds-Granville se doit d’offrir à ses habitants le plus de services  en français possible. On y retrouve quelques école francophones dans le comté.

L’agriculture suscite beaucoup de débats dans cette circonscription. Puisqu’elle est une des principales sources de revenu et que le nombre de fermes diminuent de plus en plus, elle est souvent une préoccupation pour la communauté.

Du côté de la santé, Steve Clark, le candidat conservateur, aimerait abolir un projet proposé par les libéraux. Plus tôt cette année, le gouvernement a prévu fermer les départements de chirurgie dans les petits hôpitaux de région.

Analysons le tout!

Dans Leeds-Granville, le parti Progressiste-Conservateur (PPC) règne depuis plus de 16 ans. La majorité des habitants de ce comté sont vendus aux valeurs conservatrices depuis plusieurs générations.

Avant Steve Clark, le député Bob Runciman, ancien chef de l’opposition du gouvernement de l’Ontario, siégeait.  C’est en 1981 que Rob Runciman gagne sa première course aux élections. Il en gagnera huit autres au cours de sa carrière en politique provinciale.

Steve Clark n’a donc pas eu de bâtons dans les roues lorsqu’il a fait son entrée sur la scène politique : les gens votant déjà Progressiste-Conservateur depuis plusieurs années.

En 2007, Bob Runciman a remporté les élections  avec  56.26% des votes. Trois ans plus tard, Steve Clark en recueille plus de 10% de plus (66.68%). Non seulement la majorité des citoyens votent pour le parti Progressistes-Conservateurs, mais son implication antérieure en tant que maire à Brockville lui procure encore plus d’appuis lors de sa campagne électorale.

Une des causes de la défaite des libéraux est en partie due au manque de stabilité des candidats. À chaque élection, un nouveau membre représente le parti. Ils sont souvent sans expérience politique laissant les citoyens septiques. La même problématique a été observée pour le NPD.

Quelques réactions…

En consultant les différentes pages officielles facebook des candidats, plusieurs commentaires reviennent.

Concernant Steve Clark, n’est pas surprise de sa réélection, mais pas moins enthousiaste :

 «Félicitation Steve. Je n’avais aucun doute que vous alliez être réélu. S’il-vous-plaît continuez de nous rendre fiers et de vous battre pour nous.» – Zelda Fox, Facebook.

«Tu le mérites sans aucun doute. Je ne peux penser à une meilleure personne pour nous représenter à Queen’s Park.» – Stan Smith, Facebook.

Malgré la défaite de Ray Heffernan, plusieurs de ses partisans lui restent loyaux :

«Félicitation à toi et ton équipe pour avoir tenu à vos convictions jusqu’au bout. Les personnes comme vous ont fait de Leeds-Grenville et l’Ontario des endroits meilleurs. Mon Ontario avance uni.» – Jeff Keays, Facebook.

Selon plusieurs, il devrait se présenter à une nouvelle circonscription aux prochaines élections :

«Nous avons besoin d’un vrai chef dans notre région. Westport and Newboro ont besoin de Ray Heffernan.» – Geoffroi Bouchard, Facebook.

Résultats dans Leeds-Grenville 

Partis Candidats Nombre de votes % des votes
PC Steve Clark 24 314 63,58%
LIB Ray Heffernan 6663 17,42%
NPD David Lundy 5822 15,23%
PV Charlie Taylor 1329 3,48%
SPO Lance Fulsom 111 0,29%

Nos sources

http://www.radio-canada.ca/regions/dossiers/2011/elections_ontario/resultats

http://www.steveclarkmpp.com/home

http://www.rayheffernan.ca/

http://davidlundyondp.com/

http://www.uclg.ca/en/

http://www.leedsgrenville.com/en/index.asp

http://www.ontla.on.ca/web/home.do

http://www.facebook.com/steveclarkmpp

http://www.facebook.com/voteRHeffernan

http://www.facebook.com/DavidLundyLeedsGrenville

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :