CréaSon à l’action!

Le spectacle « L’école-logique » du groupe CréaSon a  charmé des dizaines de jeunes au Cabaret La Basoche à Gatineau mardi dernier.  Fondé il y a plus de 18 ans, CréaSon a pour mission de sensibiliser les jeunes à l’environnement par la musique.

Le duo de percussionnistes composé de Sylvain Grenier et Alain Quirion a fait découvrir l’univers des rythmes aux élèves de l’école primaire du Petit Prince à Gatineau. Les enseignantes ainsi que les enfants ont pu monter sur la scène et participer à la performance.

Le jeune public n’avait que de bons commentaires à propos de la prestation du groupe. « J’ai vraiment aimé le spectacle surtout lorsque je suis montée sur la scène pour participer avec Sylvain. », a déclaré Mathilde, âgée de huit ans. « Ils ont vraiment réussi à capter l’attention de mes élèves. Je les ai rarement vus aussi attentifs comme ça. Ils sont si agités de nature! », a affirmé une enseignante.

Le fondateur du groupe CréaSon, Sylvain Grenier, a toujours chéri l’idée d’élaborer un spectacle pour la jeunesse. « Je voulais amener les enfants dans le monde de la créativité. Les inspirer et faire en sorte qu’ils jouent de la musique, qu’ils créent et qu’ils se servent de leur cerveau droit. », a-t-il confié. Il trouve que le côté artistique n’est pas assez exploité dans les écoles primaires et secondaires du Québec.

Les instruments créés à partir de cruches d’eau, de contenants de plastique réutilisés, d’équipement de sports usagés et de matériaux de quincaillerie permettent aux musiciens de recréer des airs connus comme les chansons thèmes des Simpsons et des Pierrafeu et d’improviser plusieurs rythmes.

L’objet favori de Sylvain Grenier est un xylophone réinventé baptisé « xylhockey ». Cette pièce constituée de plusieurs bâtons de hockey sciés et de bouteilles de soda vertes est, pour de nombreux spectateurs, l’attraction du spectacle. «Moi aussi, je veux un xylhockey! », s’est exclamée Mia, sept ans, à sa sortie de la salle.

Pour Monsieur Grenier, l’adoption de saines pratiques écologiques est essentielle peu importe le domaine. « Tout devrait être récupéré. Tout devrait être composté. Tout ce qui est fabriqué par les compagnies devrait être régularisé afin que les choses soient recyclables et réutilisables. », a-t-il réitéré.

Son engagement à la cause environnementale ne date pas d’hier. Il a toujours été éveillé au bien-être de la planète Terre. Il raconte que lors qu’il était enfant, il se préoccupait déjà de l’environnement. « Je ne comprenais pas où se dirigeait les déchets lorsque que le collecteur se pointait devant chez moi. », a-t-il confessé. C’est à ce moment qu’il s’est promis de trouver une solution pour contrer ces problèmes.

Dans les prochaines années, le groupe CréaSon souhaite innover avec un concept de spectacle qui rejoindra un public adulte. « Nous allons travailler fort là-dessus dans les prochains mois. », a lancé le percussionniste aux cheveux longs. En addition au nouveau projet, le duo souhaite éventuellement percer sur la scène internationale en Europe et en Asie. « Pas tout de suite, mais c’est un rêve que nous chérissons depuis fort longtemps! », a-t-il conclu en souriant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :